Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

situation des plus ou moins values au 30 septembre 2019


Actualités

Au regard de l'évolution des prix des produits pétroliers sur le marché international entre juillet et septembre 2019 et en application du mécanisme de détermination des prix des hydrocarbures, le Gouvernement a procédé à une légère augmentation des prix à la pompe. Ces augmentations sont de 13 fcfa/litre pour le super 91 et de 9 fcfa/litre pour le gasoil. Les prix à Ouagadougou passent ainsi de 657 fcfa/litre à 670 fcfa/litre pour le super et de 571 fcfa/litre à 580 fcfa/litre pour le gasoil.

Ces dispositions sont entrées en vigueur pour compter de ce jour 21 octobre 2019.

 



Malgré ces légères augmentations des prix à la pompe qui consacrent une application toujours partielle du mécanisme, l'Etat continue de subventionner les prix à la pompe à hauteur de : 16,05 F CFA par litre pour le super et 56,53 F CFA par litre pour le gasoil. De janvier à septembre 2019, la contribution de l'Etat en terme de subventions sur la vente du carburant est de 4,57 milliards F CFA. A cette subvention s'ajoutent les efforts pour maintenir le prix du kilowattheure d'électricité et de celui du kilogramme de gaz à leurs niveaux actuels. Au 30 septembre 2019, ces efforts de l'Etat sont de 22,57 milliards F CFA pour le gaz et de 27,52 milliards F CFA pour les combustibles SONABEL.

voir la situation des plus ou moins values au 23 septembre 2019  en cliquant  ici 


Partager sur :