Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

Tournée du ministre Seglaro Abel SOME auprès des partenaires bilatéraux arabes : le Burkina Faso et le Fonds koweitien pour le développement économique arable réitèrent leur volonté de renforcer leur coopération


Actualités

Dans le cadre de sa visite auprès des partenaires bilatéraux arabes, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, Dr Seglaro Abel SOME a eu un entretien, le 26 juillet 2022, à Koweït City, dans l’Emirat du Koweït , avec M. Waleed Sh. Al-Bahar, directeur général des opérations du Fonds koweïtien pour le développement économique arable(FKDEA).



Le ministre Seglaro Abel SOME a, au nom du peuple burkinabè, traduit sa reconnaissance à l'Etat du Koweït, pour cette coopération vieille de 43 ans et qui a, à son actif plusieurs financements accordés pour la réalisation d'environ une vingtaine de projets importants dont, la construction de routes, l'aménagement de barrages et de périmètres irrigués, ainsi que l'approvisionnement en eau potable.

Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective a par ailleurs présenté à ses hôtes, le Plan d’action de la Transition et les besoins de financement pour sa mise en œuvre.

S'agissant du portefeuille actif du Fonds koweïtien pour le développement économique, il est à ce jour, évalué à 38,083 milliards FCFA et couvre les domaines des infrastructures routières et aéroportuaires ainsi que de l’agriculture avec comme projets phares : le projet de construction et d'équipement du CHR de Manga phase I,le projet de construction de l’aéroport de Donsin « lot 2A »,le projet de contruction de la route Ouahigouya-Djibo, le projet de construction de la route Tougan-Ouahigouya, le projet d’aménagement et de mise en valeur de 5000 hectares dans la valée de Samendeni.

Les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre desdits projets ont fait l'objet d'échanges entre les deux parties qui se sont engagées à les aplanir pour faciliter leur bonne exécution.

Le FKDEA et le Burkina Faso attendent avec impatience la signature de l'accord pour le démarrage effectif du projet d'aménagement hydro-agricole de 5000 ha à Sono Kouri.

Le Burkina Faso a sollicité à cet effet, l'appui du FKDEA pour l’aboutissement de la requête introduite auprès du Fonds d'Abu Dhabi pour le Développement (FADD), en vue du bouclage du financement de ce projet.

Le ministre Seglaro Abel SOME est également revenu sur la requête introduite auprès du FKDEA pour le financement du projet de construction du Centre universitaire de Banfora, d'un montant de 13 446 434 215 CFA. Arguments à l'appui, Seglaro Abel SOME a plaidé pour l’approbation de cette requête en vue du financement d'un secteur capital pour la valorisation du capital humain.

M. Waleed Sh. Al-Bahar s'est dit solidaire du Burkina Faso qui fait face à des défis sécuritaires et humanitaires importants. Il a salué la capacité de résilience du pays.

Sur le suivi du portefeuille et des relations de coopération, le FKDEA a salué l'important rôle joué par la représentation diplomatique du Burkina Faso à Koweït City, grâce à un suivi rigoureux des dossiers de coopération.

Le Fonds koweïtien pour le développement économique arable, communiquera à la partie burkinabè les orientations de son Conseil d’Administration, mais a d'ores et déjà renouvelé son engagement à poursuivre la coopération avec le Burkina Faso.

Confiants en l'avenir, Waleed Sh. Al-Bahar et son équipe ont par ailleurs donné rendez-vous au ministre Seglaro Abel SOME, pour la signature dans les prochains mois, de la convention de financement pour la mise en œuvre du projet d’aménagement hydro-agricole de 5000 ha à Sono Kouri.

DCRP/MEFP


Partager sur :