Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

Promotion d’unités industrielles locales au Burkina Faso: Le ministre Lassané KABORE visite les chantiers des entreprises financées par le Fonds burkinabè de développement économique et social


Actualités

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané KABORE, a effectué, ce vendredi 13 août 2021, à Ouagadougou, une visite dans les entreprises ayant bénéficié d’un financement du Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES).



De la zone industrielle de Kossodo à Ouaga 2000 en passant par Saaba et Balkuy, le ministre a pu constater les investissements, l’état d’avancement et le fonctionnement de ces entreprises.

A Kossodo, première étape de son périple, Lassané KABORE a visité l’unité industrielle agroalimentaire dénommée «KING MONDIAL GROUP». Créée en 2014 par le Burkinabè, Gervais ADOUBE, cette unité industrielle intervient dans la production et la commercialisation des eaux minérales naturelles et aromatisées préemballées en bouteilles et sachets, des jus de boissons en cannettes et des produits laitiers. KING MONDIAL GROUP a bénéficié, selon son promoteur, d’un accompagnement d’environ 2 milliards de F CFA de la part du FBDES qui lui ont permis de renforcer ses capacités de production.

A Saaba, C’est «Africa Broadcast Studios: STUDIO ABS SA» ou Media 2000/Studios ABS de la réalisatrice et productrice de la série «INA», Valérie KABORE, qui a accueilli le ministre. «Africa Broadcast Studios: STUDIO ABS SA» est un projet de construction d’un complexe de production audiovisuelle en cours de réalisation qui s’étend sur 10 hectares. Selon sa promotrice, le projet a été mûri depuis 1991 et aujourd’hui, le complexe en phase de réalisation ambitionne, à terme, de devenir un espace de formation, de production cinématographique et de tout produit digital, de diffusion de spectacles et d’événementiels et un centre d’expression culturelle afin de permettre à la jeunesse burkinabè, voire sous-régionale de mieux s’exprimer dans le domaine cinématographique. Pour Valérie KABORE la visite du ministre sur son chantier va sans doute ouvrir d’autres portes.

A Balkuy, Lassané KABORE a visité le chantier de construction de l’unité industrielle de production et de commercialisation de seringues à usage unique et de gangs chirurgicaux dénommée «Groupe Sipharjoong SA». Le promoteur est l’homme d’affaires burkinabè, Issaka SANFO. Selon le promoteur, cette unité industrielle, qui s’étendra sur une superficie de 11 887 m2, sera la deuxième en Afrique après l’Afrique du Sud.

A Ouaga 2000, le ministre Lassané KABORE est allé constater l’état d’avancement du chantier de construction du nouveau siège du FBDES dont les travaux connaissent quelques difficultés. La pause de la première pierre du bâtiment a eu lieu en décembre 2018. Lassané KABORE a également visité l’entreprise, «Burkina Car Wash SAS» de Mohamed Lamine KONATE. Burkina Car Wash SAS, selon son promoteur, est spécialisée dans le lavage, l’esthétique et l’hygiène automobile. Elle offre quatre grandes prestations, à savoir le lavage simple ou extérieur, le lavage intérieur, la rénovation optique des phares des véhicules et le lustrage (une façon de traiter la carrosserie).

Au terme de sa visite, le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement s’est dit satisfait des réalisations faites par les promoteurs d’entreprises locales burkinabè, avec l'appui du FBDES. Pour lui, le gouvernement se doit de poursuivre cet engagement d’accompagner les Burkinabè qui ont des idées mais qui sont souvent limitées par les difficultés financières dans la mise en œuvre de leurs projets. Le ministre a également eu des échanges avec le personnel du FBDES. Tout en remerciant le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement pour la vision et l’accompagnement dont ils ont bénéficié pour la réalisation de leurs projets, les promoteurs ont souhaité que l’accompagnement du FBDES puisse perdurer afin de permettre à leurs entreprises de contribuer au développement de l’économie nationale et d’être compétitives à l’international.

En rappel, le Fonds burkinabè de développement économique et social est un bras financier du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement qui accompagne toutes les actions de financement de l’économie, de structuration des projets jugés très importants pour le Burkina Faso? qui n’arrivent pas à avoir l’appui nécessaire du système bancaire classique. Doté de nouveaux statuts, la vision du FBDES est de pouvoir lever des capitaux au niveau sous-régional en vue d’apporter des financements structurants et développer d’autres secteurs en plus des projets «Burkina Startups» et «AgriNova».

DCPM/MINEFID


Partager sur :