Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

Cadre de dialogue de la région de la Boucle du Mouhoun : le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience présenté aux membres


Actualités

Le Cadre de dialogue de la région de la Boucle du Mouhoun (CRD) a tenu, le vendredi 9 juillet 2021 à Dédougou, sa 1ere session extraordinaire de l’année 2021 sous la présidence de Mme Salimata DABAL, représentant le gouverneur de la région, et par ailleurs président du CRD.

Elle a permis aux membres du Cadre Régional de Dialogue, de s’imprégner des actions du Projet d’Urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR).

 



D’un cout total de 192 500 000 000 FCFA pour une durée de 5 ans, le PUDTR intervient dans 15 communes des régions de l’Est, de la Boucle du Mouhoun et du Centre-Est avec la prise en charge uniquement des investissements résiduels du projet pôle de croissance de Bagré. Il entend améliorer l’accès inclusif des communautés (y compris les Personnes déplacées internes (PDIs)) des zones ciblées, au service sociaux essentiels et aux infrastructures.

Pour atteindre cet objectif, le Projet sera mis en œuvre à travers 4 composantes opérationnelles :

Composante 1 : Amélioration de l'accès aux services sociaux de base :

Elle vise la réalisation d’infrastructures sociales, le soutien à l'utilisation des services sociaux réhabilités grâce au projet et la lutte contre les violences sexuelles basées sur le genre.

Composante 2 : Amélioration de la connectivité physique et virtuelle et la résilience urbaine : elle contribuera à améliorer la connectivité physique et virtuelle des communes bénéficiaires à travers la réalisation des voiries urbaines pavées, l'éclairage public, l’assainissement et la construction de 1000 km de pistes rurales et 100 km de routes interurbaines dont 50 km à Bagré.

Composante 3 : Relance économique communautaire : elle vise à relancer l'économie locale, en créant des opportunités d'emploi pour les jeunes et les femmes qui ont été négativement affectées par le changement climatique et les crises de sécurité en renforçant et en améliorant les moyens de subsistance de la population (y compris les personnes déplacées) dans des secteurs clés tels que l'agriculture, l'élevage, le petit commerce.

Composante 4 : Engagement citoyen et gestion du projet : elle financera la voix et la participation des citoyens, la présence positive de l'État et la gestion du projet.

Les communications ont porté sur : une présentation générale du Projet, les actions et les investissements à réaliser cette année par le projet et les attentes du PUDTR vis-à-vis des communes bénéficiaires.

Source : CDR de la Boucle du Mouhoun


Partager sur :