Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

Accès universel à l’eau potable au Burkina Faso: La Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO accorde un financement de 5,110 milliards de F CFA


Actualités

Pour sa première visite au Burkina Faso, le Président de la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC), Dr George Agyekum Nana DONKO, a mis à profit son séjour pour signer un accord de prêt d’un montant de 5,110 milliards de F CFA avec pour objectif d’assurer un accès universel à l’eau potable au Burkina Faso. La signature de l’accord de financement entre le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané KABORE, et le Président de la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO, a eu lieu, ce mardi 13 octobre à Ouagadougou, en présence du ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Niouga Ambroise OUEDRAOGO.



Ce montant de 5,110 milliards de F CFA est destiné particulièrement au financement du Projet de réalisation de 27 systèmes d’adductions d’eau potable (AEP) dans les régions de la Boucle du Mouhoun et des Hauts-Bassins.

Selon le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Niouga Ambroise OUEDRAOGO, ce financement va permettre d’alimenter près de 100 000 nouveaux bénéficiaires dans les deux régions et d’améliorer le taux de couverture en eau potable, estimé à ce jour à 74%. Il a exprimé la gratitude du gouvernement et du peuple burkinabèà la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO pour son engagement à soutenir la politique de développement de l’accès à l’eau potable et l’assainissement au Burkina Faso.

 

 

 

L’objectif du financement, selon le Président de la BIDC, Dr George Agyekum Nana DONKOR, est de contribuer à renforcer le secteur de l’eau potable au Burkina Faso. Outre ce secteur, la BIDC intervient aussi dans les secteurs de l’énergie, la santé et les infrastructures.

Selon le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, la BIDC a contribué à la mise en œuvre de nombreux projets au Burkina Faso tels que la réalisation du barrage de Samendéni, le projet d’attribution de bus aux universités et grandes écoles. Elle apporte actuellement son appui financier à la réalisation du nouvel aéroport international de Donsin.

 


Partager sur :