Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

Revue 2018 de l’UEMOA


Actualités

Le Burkina Faso enregistre un taux de mise en œuvre des reformes communautaires de 84,4% contre 77,8% en 2017 Les 07, 08 et 09 août 2018, des experts de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) et du Burkina Faso s’étaient réunis à Ouagadougou pour examiner les reformes, politiques, projets et programmes communautaire mis en œuvre au Burkina.



 

A l’issue de ces travaux techniques, ces experts avaient formulé un certain nombre de recommandations à l’endroit du Gouvernement Burkinabè. Ces recommandations ont fait l’objet d’échanges ce vendredi 19 Avril 2019 entre une délégation gouvernementale conduite par M. Lassané KABORE, ministre de l’économie, des finances et du développement et une mission de la commission de l’UEMOA, avec à sa tête M. Abdallah BOUREIMA, président de la commission de l’UEMOA.

Selon M. Lassané KABORE, ministre de l’économie, des finances et du développement, cette rencontre est d’une importance capitale car elle permettra d’examiner les conclusions et recommandations formulées par les experts. Il a, de cet fait, exhorté les participants à cette rencontre à une bonne participation aux travaux pour une meilleure appropriation et mise en œuvre des reformes communautaires. Tout en remerciant la Commission de l’UEMOA pour les actions qu’elle mène pour l’édification d’un espace économique harmonisé et intégré, Lassané KAORE a, au cours des travaux, réaffirmé l’attachement constant des plus hautes autorités du Burkina Faso aux valeurs et principes de l’intégration régionale.

Prenant la parole le président de la commission de l’UEMOA, M. Abdallah BOUREIMA s’est réjoui de la tenue de la présente revue. Il a précisé qu’au cours de la revue technique, les équipes du Burkina et de la commission de l’UEMOA ont travaillé dans une ambiance empreinte de franche collaboration, de professionnalisme et d’objectivité. « Je tiens ici à les féliciter et à les encourager pour la qualité des travaux et pour les conclusions pertinentes qui nous sont livrées. » a-t-il ajouté. Par ailleurs, le président de la commission de l’UEMOA a annoncé qu’à l’issue de l’évaluation, il ressort qu’en 2018, le Burkina Faso affiche un taux de mise en œuvre des reformes de 84,4% contre 77,8% en 2017 soit une progression de 6,6 points.

Aussi, des recommandations et autres suggestions ont été formulées en vue de l’amélioration des quelques insuffisances constatées. Ces recommandations ont été consignées dans un mémorandum et transmis à Son Excellence Monsieur le Premier ministre Joseph Marie DABIRE pour exploitation. S’exprimant au nom du Chef du Gouvernement, M. Lassané KABORE, ministre de l’économie, des finances et du développement a réitéré l’engagement fort du Gouvernement du Burkina Faso à mettre en œuvre les conclusions des travaux en vue de l’accélération de la mise en œuvre des reformes communautaires.

Pour rappel, la revue annuelle des réformes, politiques, projets et programmes communautaires de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) a été instituée par l’acte additionnel de la conférence des chefs d’Etats et de Gouvernement le 24 octobre 2013 à Dakar et se déroule dans tous les Etats membres. Quatrième du genre, cette rencontre constitue un exercice essentiel pour l’approfondissement de l’intégration économique dans l’espace communautaire.
Fin de la discussion
Écrivez un message...


Partager sur :