Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

Fonds national de la finance inclusive: Un instrument novateur pour un accès permanent des populations à faibles revenus aux services financiers au Burkina Faso


Actualités

Le Président du Faso, Son Excellence Rock Marc Christian KABORE, a présidé, ce jeudi 10 septembre 2020 à Ouagadougou, le lancement des activités du Fonds national de la finance inclusive (FONAFI).



Le lancement du FONAFI marque l’opérationnalisation du Projet de promotion de la finance inclusive pour l'accès des populations à faibles revenus aux services financiers au Burkina Faso (PPFIB), dont le coût total est estimé à 44, 372 milliards de F CFA. A entendre le Président du Faso, le FONAFI sera déconcentré dans les 13 régions pour assurer un accès accru et permanent des femmes, des jeunes, des acteurs du monde rural et des micros, petites et moyennes entreprises à un gamme de produits et services financiers durables, innovants, adaptés, diversifiés et à coûts abordables et offerts par des institutions saines et pérennes. 

 

Selon le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, 39% de la population burkinabè n’utilisent aucun des services financiers classiques de base que sont un compte courant ou un compte d’épargne, un crédit productif et l'assurance. Le rôle principal du FONAFI est donc de développer des mécanismes de financement favorables à l’inclusion financière au Burkina Faso en collaboration avec les prestataires de services financiers (PSF) à travers la stratégie du «Faire-Faire».

Le FONAFI devra permettre aux ménages démunis, aux petits exploitants familiaux et aux entrepreneurs agricoles, aux femmes et aux jeunes en milieu rural et semi-urbain, actifs ou potentiellement actifs exerçant dans les domaines du commerce et de l’artisanat; aux micros et moyennes entreprises, d’accéder aux crédits à des conditions adaptées à leurs revenus et à leurs activités. Pour les prestataires des services financiers, en particulier les systèmes financiers décentralisés, il se présente comme un instrument de satisfaction pour le préfinancement et une garantie pour la couverture des activités dans les zones à risques. «Le FONAFI, à travers le Projet de promotion de la finance inclusive pour l'accès des populations à faibles revenus, aux services financiers au Burkina Faso, entend financer d’ici à 2022 environ 1 320 000 bénéficiaires sur tout le territoire national, dont 792 000 femmes», a indiqué Lassané KABORE.

Le lancement du FONAFI a été marqué également par une remise symbolique de chèques aux prestataires de services financiers qui se chargeront à leur tour d'octroyer des crédits à la population cible du FONAFI.

Le Directeur général du FONAFI, Wango Fidèle YAMEOGO, s'est engagé à travailler avec ses équipes pour assurer la transparence dans la gestion des ressources qui seront mobilisés et pour permettre à ce nouveau mécanisme de financement d'atteindre ses objectifs et mieux répondre aux attentes des bénéficiaires.

A terme, le FONAFI devra contribuer à l’atteinte de l’objectif global de la Stratégie nationale de la finance inclusive qui est «d’accroître d’ici à 2023, à 75% la proportion de la population adulte burkinabè ayant accès et utilisant des produits et services financiers abordables et adaptés».


Partager sur :