Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

Programme de Développement d’Urgence (PDU) du G5 Sahel


Actualités


Le Burkina Faso s’active pour sa mise en œuvre effective. Le G5 Sahel et L’Alliance Sahel ont tenu, ce vendredi 26 avril 2019 à Ouagadougou, un atelier sur la mise en œuvre du Programme de Développement d’Urgence (PDU) du G5 Sahel. L’objectif de cette rencontre est de favoriser une meilleure coordination et exécution des projets et programmes de développement inscrits dans le cadre du G5 sahel afin d’améliorer les conditions de vie des populations notamment celles qui vivent en situation d’invulnérabilité dans des zones d’accès difficiles ou transfrontalières. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par Dr Seglaro Abel SOME, secrétaire Général du Ministère de l’économie, des finances et du développement, représentant M. Lassané KABORE, ministre de l’économie, des finances et du développement, par ailleurs président du conseil des ministres du G5 Sahel.
 

En vue de compléter les actions militaires déjà menées sur le terrain dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, les pays membres du G5 Sahel ont élaboré un programme dénommé « Programme de Développement d’Urgence (PDU) du G5 Sahel. » Ce programme concerne les zones fragiles et porte fondamentalement sur le secteur de l’eau auquel s’ajoute des actions pour la cohésion sociale et la résilience des populations. Pour une mise en œuvre effective de ce programme, le comité national de coordination des actions du G5 Sahel du Burkina et l’Alliance Sahel ont eu une séance de travail ce vendredi 26 avril 2019 à Ouagadougou.

Selon M. Gilbert ZONGO, coordonnateur-point focal du G5 Sahel, étant donné que le Burkina Faso assure la présidence du G5 Sahel cette année, il a défini le « Programme de Développement d’Urgence (PDU) du G5 Sahel comme action prioritaire au niveau de sa feuille de route. C’est pourquoi, explique-t-il, cette rencontre est une étape importance qui permettra de faire le bilan de la mise en œuvre, de redresser ce qui n’a pas fonctionné et d’assoir un calendrier. Il a, en outre, fait savoir que l’Alliance Sahel est un partenaire stratégique du PDU. « L’Alliance Sahel est le partenaire de mise en œuvre du Programme de Développement d’Urgence (PDU) du G5 Sahel. C’est un regroupement de partenaires très important pour nos pays pris individuellement et pris dans le cadre du G5 Sahel et c’est à travers ces partenaires regroupés au sein de l’Alliance que le PDU est mis en œuvre » a précisé M. ZONGO.

Dr Seglaro Abel SOME, secrétaire Général du Ministère de l’économie, des finances et du développement a, au nom de M. Lassané KABORE, ministre de l’économie, des finances et du développement, président du conseil des ministres du G5 Sahel, salué la présence des partenaires. Il a fondé espoir de voir aboutir ce programme pour le bonheur des populations cibles. Tout en reconnaissant la qualité du travail déjà abattu, Seglaro Abel SOME a exprimé sa satisfaction quant à l’engagement de tous les acteurs.

Bien avant l’intervention du secrétaire Général du Ministère de l’économie, des finances et du développement, Maman Sambe SIDIKOU, secrétaire permanent du G5 Sahel et Jean Marc GRAVELLINI, responsable de l’unité de coordination de l’Alliance Sahel ont, tous les deux réaffirmé leur détermination à relever les défis de la sécurité et du développement dans l’espace sahélien.

Pour rappel, l’Alliance Sahel se compose des partenaires suivants : La France, l’Italie, la Banque Mondiale, L’Union Européenne, les Nations Unies, la BAD, le Danemark, les Pays-Bas, l’Espagne, le Luxembourg et la Grande Bretagne.


Partager sur :