Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

Secteurs de l’Education de base et de la Formation technique et professionnelle au Burkina Faso : L’Agence française de développement accorde un financement de 39 milliards de F CFA pour soutenir le gouvernement


Actualités

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané KABORE et le Directeur de l’Agence française de développement (AFD)de Ouagadougou,Tanguy DENIEUL, ont procédé, le mercredi 4 décembre 2019, en présence du chargé d’Affaires de l’Ambassade de France au Burkina Faso, Monsieur Dominique DELPUECH, à la signature de quatre accords de financement d’un montant d’environ 39 milliards de F CFA. C’était en présence du ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales, Pr Stanilas OUARO, et du ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes, Salifo TIEMTORE.



Ces accords de financement sont destinés à soutenir les secteurs de l’Education de base, de l’Enseignement et de la Formation technique et professionnelle, ainsi que de la Gouvernance financière.

Le premier accord concerne l’octroi d’une aide budgétaire triennale 2019-2021 de l’AFD au Burkina Faso d’un montant d’environ 19,68 milliards de F CFA décaissable en trois tranches annuelles de 6,56 milliards de F CFA.

Le deuxième accord serviraau financement de la tranche annuelle 2019 de l’aide budgétaire triennale 2019-2021 d’un montant de 6,56 milliards de F CFA qui seront décaissés en une tranche fixe représentant 40% et une tranche variable à hauteur de 60%.

Le troisième accord d’un montant d’environ 6,56 milliards de F CFApermettra de financer le Plan d’actions triennal (PAT) 2018-2020 de mise en œuvre de la Politique Nationale d’Enseignement et de formation techniques et professionnels (PN-EFTP).

Le quatrième accord signé,d’un montant d’environ 14,5 milliards de F CFA concerne un Avenant de la convention signée le 15 mars 2018 pour le financement partiel du Partenariat mondial pour l’éducation (PME) délégué à l’AFD afin de soutenir l’opérationnalisation du  Plan Sectoriel de l’Education et de la Formation (PSEF) 2017-2030.

Pour le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané KABORE, la signature de ces quatre accords traduit l’engagement renouvelé de la France, à travers l’AFD, à soutenir les efforts de développement du Burkina Faso dans le cadre de la mise en œuvre du PNDES.

Selon le chargé d’Affaires de l’Ambassade de France au Burkina Faso, Dominique DELPUECH, c’est un appui qui traduit la mise en œuvre d’une volonté politique qui avait été exprimée par le Président français lors de sa visite officielle au Burkina Faso, celle de financer des projets et programmes au profit de la jeunesse burkinabè.

 

 

 


Partager sur :