Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

Sixième session ordinaire du conseil des ministres du G5 Sahel : le bilan des activités de l’année 2019 sur la table


Actualités

Les ministres en charges des affaires étrangères, de la défense, du développement et le secrétariat permanent du G5 Sahel, réunis ce jour 05 novembre 2019, vont examiner les conclusions de la réunion des experts tenue les 02 et 03 novembre 2019. L’examen du rapport du secrétariat permanent au 30 septembre 2019 et celui de la force conjointe sont également à l’ordre du jour.



Le G5 Sahel sous la houlette des chefs d’État a fait l’option de l’attelage sécurité-développement pour vaincre le terrorisme. Pour le ministre Lassané KABORE, président du Conseil des ministres du G5 Sahel, la dynamique dans laquelle s’est inscrit le G5 Sahel, c’est d’asseoir un développement durable aux côtés des actions militaires. C’est en cela que plusieurs projets et des réalisations d’infrastructures socio-économiques sont mis en œuvre dans les 5 pays et qui seront passés en revue au cours du conseil.

 

La sixième session se tient dans un contexte sécuritaire assez difficile notamment pour le Burkina, le Mali et le Niger. Mais il ne faut pas désespérer soutient le secrétaire permanent du G5 Sahel Maman Sambo SIDIKOU. L’essentiel pour lui, c’est de faire en sorte que les populations continuent de croire en leurs États, de croire que c’est jouable. C’est dur dit-il, mais ensemble, nous nous en sortirons. Déjà en termes de perspectives, pour l’année 2020, le secrétariat permanent compte se focaliser rigoureusement sur la mise en œuvre des actions prioritaires du G5 Sahel ; ce qui permettra d’éviter ou de réduire les risques de dispersion liés aux fortes sollicitations provenant de divers acteurs.

 


Partager sur :