Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unité - Progrès - Justice

Le MINEFID et l’UE sur les traces des réalisations financées dans le cadre des appuis budgétaires.


Actualités

Le secrétaire Général du Ministère de l’économie, des finances et du développement, représentant le Ministre et le chef de la Délégation de l’Union européenne au Burkina ont visité ce 23 janvier 2020, le CSPS de Pissy à Ouagadougou.



Le Dr Seglaro Abel SOME et l’Ambassadeur Wolfram VETTER ont touché du doigt les résultats engrangés dans le cadre des réformes financées par l’Union Européenne à travers les appuis budgétaires. Au titre de l’année 2019, le budget national a bénéficié du décaissement de 59,47 milliards de francs CFA. Plus de 66 millions de francs CFA ont été injectés dans la prise en charge gratuite des soins chez les enfants de moins de 5 ans, des accouchements et interventions obstétricales et des soins pendant la grossesse au CSPS de Pissy. Ces performances ne sont  qu’un échantillon des résultats atteints grâces aux appuis budgétaires de l’Union Européenne. En 2018 et à l’échelle nationale, 740.000 accouchements dont 25.000 césariennes ont pu se faire, 11 millions d’enfants (0-5ans) ont été pris en charges dans les formations sanitaires et 48.000 cartons d’aliments thérapeutiques ont été distribués à près de 180.000 enfants.

L’appui budgétaire est la modalité de financement privilégiée par le Gouvernement pour la mise en œuvre des actions de développement dans notre pays. Environ 80% du budget du programme indicatif national (PIN) ont été consacrés aux appuis budgétaires. En passant par le trésor national, ces financements s’alignent sur les priorités du budget de l’État et leur utilisation suit les procédures nationales pour la réalisation des dépenses.


Partager sur :