×

Avertissement

Échec de la suppression de 26041080e036b4d62eb8260517426328.png

Échec de la suppression de bd4234043e9db62ca0da88e35b686340.js

La Banque de l’Habitat du Burkina Faso (BHBF) devenue International Business Bank (IB Bank) a ouvert les guichets de son nouveau siège situé à Ouaga Inter, ce samedi 16 février 2019, sous la présidence du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané KABORE, ministre de tutelle des banques du Burkina Faso. L’ouverture officielle des guichets a été marquée par la coupure du ruban par Son Excellence, le Premier ministre, Christophe Marie-Joseph DABIRE.

                                         

 

La réorganisation de son capital pour le porter à plus de 22,826 milliards de F CFA et le changement de la dénomination de la banque appelée aujourd’hui «IB Bank» sont intervenus  suite à une décision du Conseil des ministres de l’UEMOA , lors de sa session du 30 mars 2015 à Dakar, de porter le capital minimum des banques à 10 milliards de F CFA. C’est à la faveur de cette décision du Conseil des ministres de l’UEMOA que le Président-directeur général (PDG) du groupe EBOMAF, Mahamoudou BONKOUNGOU, devenu actionnaire principal de IB Bank avec 51% du capital, va porter le capital de la Banque de l’Habitat du Burkina Faso à plus de 22, 826 milliards de F CFA. Selon le Directeur général de IB Bank, Raphaël KAMBOU, dès le premier Conseil d’administration le nouveau PCA,  le PDG de EBOMAF a décliné ses ambitions pour la banque. Ainsi, avec les autres actionnaires de la banque, il s’est engagé à bâtir un établissement bancaire de renommée internationale. «C’est cette  vision du nouvel actionnaire majoritaire qui a conduit à une autre recapitalisation pour porter le capital à 22 826 750 000 F CFA», a expliqué Raphael KAMBOU. A l’entendre, le nouveau siège de IB Bank est un bâtiment de cinq étages comprenant une cinquantaine de bureaux, deux halls commerciaux, des guichets d’opération, un espace VIP, une salle de conférence et deux aires de stationnement des véhicules pour la clientèle et le personnel. Selon Raphaël KAMBOU, IB Bank intervient dans la banque de détail, la banque de marché et le financement de l’habitat. Elle ambitionne se positionner comme un acteur majeur et privilégié des affaires au Burkina Faso et au-delà des frontières. «En plus de renforcer son implantation sur le territoire national, elle envisage aussi la conquête de nouveaux horizons dans la sous-région», a-t-il confié.

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané KABORE, a salué cette nouvelle vision de IB Bank qui entend être une institution financière de premier plan sur le marché burkinabè, mais aussi un acteur qui contribue au développement économique et social du Burkina Faso et, par- delà, l’Afrique. «Je me réjouis de l’avènement de ce nouveau siège, qui va accroître les capacités de cette institution bancaire et renforcer la dynamique enclenchée», a-t-il laissé entendre. Par ailleurs, le ministre KABORE a dit attendre de IB Bank, entre autres, l’amélioration de l’accessibilité physique et financière, l’accroissement des financements adaptés aux secteurs industriel et agricole, et la digitalisation pour diversifier des services financiers à l’aide de moyens de transactions électroniques afin de répondre aux besoins de mobilité et faciliter les interactions avec les clients. Pour Lassané KABORE, l’activité économique d’un pays ne peut prospérer sans l’apport des banques, établissements de création et de gestion de la monnaie. Ainsi, il a félicité le Conseil d’administration, le Directeur général et toute l’équipe de IB Bank pour le projet du nouveau siège et a formulé le vœu que l’édifice et les nouvelles ambitions portées par la banque puissent être à l’origine de performances exceptionnelles, de succès et d’épanouissement pour tous les travailleurs.

                                      

Le Premier ministre a, quant à lui, félicité le président-directeur général de EBOMAF, président du Conseil d’administration de IB Bank pour la qualité et l’importance de cet investissement qui contribue à renforcer le développement économique du Burkina Faso. «Aujourd’hui, on constate que notre économie évolue favorablement grâce à un secteur privé dynamique. Ce secteur privé se manifeste dans le secteur bancaire», a déclaré Christophe Marie-Joseph DABIRE avant de lancer un appel à tous les Burkinabè, qui travaillent et qui ont les moyens, à contribuer au développement du pays. Selon le Premier ministre, M. BONKOUNGOU est l’un des hommes sur lesquels on peut s’appuyer aujourd’hui pour aller de l’avant dans le renforcement du secteur privé. Pour lui, la nouvelle dynamique n’est plus l’Etat, mais essentiellement le secteur privé qui doit se mobiliser à travers la Chambre de commerce et d’industrie et toutes les institutions qui travaillent pour réaliser des investissements dans les domaines de l’industrie, des infrastructures et de la banque.

Pour le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Dieudonné Maurice BONANET, par ailleurs parrain de la cérémonie d’ouverture officielle des guichets  du nouveau siège, l’apparition de International Business Bank dans le paysage bancaire du Burkina Faso témoigne d’un signe de la vitalité des opérateurs économiques du pays qu’il faut saluer, et constitue une véritable opportunité pour les usagers des institutions financières. A cet effet, il a exhorté les responsables de cette nouvelle banque à accompagner son département, les promoteurs immobiliers et les clients dans la construction et l’acquisition de logements dans le pays.