×

Avertissement

Échec de la suppression de 26041080e036b4d62eb8260517426328.png

Échec de la suppression de bd4234043e9db62ca0da88e35b686340.js

Le secrétaire général du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, Dr Seglaro Abel SOME, a procédé à la passation des charges entre le Directeur général des études et des statistiques sectorielles (DESS) par intérim, Ben Ismael OUATTARA et la nouvelle Directrice générale des études et des statistiques sectorielles, Aïssata SANE/CONGO. La cérémonie a eu lieu, ce lundi 05 novembre 2018, à Ouagadougou. 

                                               

«Madame SANE née CONGO Aïssata, Ingénieur-statisticien-économiste, matricule 30 837 W, vous êtes nommée Directrice générale des études et des statistiques sectorielles en Conseil des ministres du mercredi 10 octobre 2018. Au nom de Madame le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, je vous déclare installer dans vos fonctions de Directrice générale des études et des statistiques sectorielles avec toutes mes félicitations et mes encouragements».

C’est à travers cette formule consacrée que le secrétaire général a installé la nouvelle Directrice générale des études et des statistiques sectorielles dans ses fonctions. Dr Seglaro Abel SOME a par ailleurs indiqué que le département en charge de l’économie, des finances et du développement est dans une dynamique de toujours mieux faire, mieux ajuster son action pour plus d’efficacité. Et l’un des gros chantiers de la nouvelle DGESS sera orienté dans ce sens. Le secrétaire général du MINEFID lui a souhaité une bonne réussite dans sa mission et lui a rassuré de sa disponibilité à l’accompagner. Par ailleurs, il a, au nom du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, adressé ses remerciements à  Ben Ismaël OUATTARA qui a assuré l'intérim de la DGESS, après l’appel à d’autres fonctions en Belgique de l’ancien DGESS, Souleymane NABOLE. Il a également salué les mérites de Souleymane NABOLE à la tête de ladite direction générale et a rendu hommage à l’ensemble de ses collaborateurs pour le travail de qualité qui a été abattu durant le mandat de monsieur NABOLE.

 Prenant la parole, le Directeur général des études et des statistiques sectorielles par intérim sortant, Ben Ismaël OUATTARA, a traduit sa gratitude aux plus hautes autorités du ministère pour la confiance placée en lui comme intérimaire. Par ailleurs, au nom de l’ensemble du personnel de la DGESS, il a félicité la nouvelle Directrice générale des études et des statistiques sectorielles pour sa nomination, et lui a rassuré de leur disponibilité à l’accompagner dans la mise en œuvre de sa lettre de mission. «Nous formulons le vœu que notre collaboration soit franche», a-t-il laissé entendre. Selon le Directeur général des études et des statistiques sectorielles par intérim sortant, la nomination de la nouvelle Directrice générale des études et des statistiques sectorielles, Aïssata SANE/CONGO intervient à un moment où, certes, des acquis ont été engrangés par ses prédécesseurs, mais d’innombrables défis restent à  être relevés. Il a cité notamment la mise en œuvre du plan d’actions intégré du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement et la stabilisation du cadre de mesures de rendement de ce plan d’actions; la vulgarisation du dispositif de suivi-évaluation de la politique sectorielle; l’évaluation de la relecture du plan stratégique de la DGESS; l’opérationnalisation de la nouvelle règlementation des projets et programmes; l’organisation de la deuxième session du CASEM de l’année 2018; l’édition et la diffusion des différents documents de statistiques du ministère, etc. Dans son allocution, Ben Ismaël OUATTARA a aussi rappelé la mission de la DGESS qui est de planifier, coordonner, suivre et évaluer. Une mission qui, dit-il, est exaltante mais difficile à la fois.

                                     

Quant à la nouvelle Directrice générale des études et des statistiques sectorielles, Aïssata SANE/CONGO, elle a traduit sa gratitude aux plus hautes autorités, en particulier au ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, pour la confiance placée en elle pour diriger la DGESS. Elle a, en outre, rendu hommage à son prédécesseur et à l’ensemble de son équipe pour le dynamisme insufflé à la direction générale et pour les résultats obtenus. Elle dit compter sur l’ensemble du personnel de la DGESS pour remplir ses missions. «MINEFID attend de nous que nous ajoutions une pierre à la pierre. C’est pourquoi, j’attendrai de vous le même soutien que vous avez accordé à monsieur Souleymane NABOLE afin de renforcer les acquis et de répondre aux attentes. Des défis importants demeurent et je mettrai à profit mes expériences et la vôtre pour la réalisation des résultats escomptés», a-t-elle confié. Aïssata SANE/CONGO dit mesurer la responsabilité qui lui incombe concernant la coordination du PAGPS rattaché à la DGESS et dont l’objectif global est de contribuer à améliorer l’efficacité des politiques publiques et la gestion des moyens de l’Etat à travers la promotion d’une gestion saine des finances publiques. Pour ce faire, elle a promis de veiller à la bonne mise en œuvre dudit programme, à l’opérationnalisation et à l’application stricte de ses manuels de procédures, à l’actualisation des cadres logiques et à l’animation des cadres de concertation.