×

Avertissement

Échec de la suppression de 26041080e036b4d62eb8260517426328.png

Échec de la suppression de bd4234043e9db62ca0da88e35b686340.js

Le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, à travers le Secrétariat permanent pour  la promotion de la microfinance, organise, du 22 au 24 octobre 2018 à Ziniaré, une session de formation sur l’Education financière au profit des acteurs locaux de production des chaînes de valeurs. L’ouverture des travaux de ladite  formation a été présidée, ce lundi 22 octobre, par le secrétaire permanent pour la promotion de la microfinance, Karfa FAYAMA, représentant le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement.  

                                      

 A l’entendre, cette formation sur l’éducation financière s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Semaine nationale de la citoyenneté. En effet, a-t-il expliqué, le gouvernement a décrété chaque dernière semaine du mois d’octobre comme étant celle de la citoyenneté. C’est pour donc jouer sa partition au succès de ladite semaine que le ministère organise cette formation. Durant trois jours, les participants vont bénéficier de connaissances sur les modules suivants: la gestion du crédit, la gestion de l’épargne, et la budgétisation. 

 Selon le secrétaire permanent pour la promotion de la microfinance, Karfa FAYAMA, l’éducation financière, c’est le comportement, d’un point de vue financier, des populations, lorsque celles-ci ont accès à des crédits ou à une institution de financement. «La plupart des populations accède à une institution financière pour obtenir un crédit sans appréhender les contours même du crédit. L’éducation financière vise à permettre à ces populations de savoir comment gérer un crédit, lorsqu’on a à faire aux institutions de financement et comment gérer l’épargne qu’elles y déposent», a-t-il confié. De son avis, l’éducation financière est un premier jalon pour autonomiser la population et encourager les femmes et les jeunes à aller à l’entrepreneuriat.