×

Avertissement

Échec de la suppression de 26041080e036b4d62eb8260517426328.png

Échec de la suppression de bd4234043e9db62ca0da88e35b686340.js

 

La direction générale des impôts a, à la faveur d’une conférence de presse tenue ce lundi 26 mars 2018 à Ouagadougou, présenté aux hommes de media une nouvelle plateforme de déclaration et de paiement des impôts. Appelé eSINTAX, cette plateforme permettra aux contribuables de s’acquitter de leur impôts et taxes à partir de leurs ordinateurs ou téléphones portables.

Il est désormais possible de faire ses déclarations et payer ses impôts et taxes sans se déplacer. L’innovation est rendue possible grâce à la plateforme eSINTAX. Elle a été présentée ce lundi 26 mars 2018 aux hommes de medias à la faveur d’un point de presse. eSINTAX va permettre aux contribuables burkinabè de télédéclarer et télépayer leurs impôts dans un espace sécurisé sur internet. Elle a, entre autre, pour avantage de réduire le temps de traitement des déclarations à la caisse, d’améliorer en qualité les services offerts aux contribuables, d’optimiser les recouvrements, d’éviter aux contribuables les stress des longues files d’attente, de permettre à l’administration de gérer les informations des contribuables sur des supports plus sûrs et moins encombrants, d’éviter les pertes de documents par l’administration, de réduire les taux d’erreurs etc.

Selon Adama BADOLO, directeur général des impôts, qui a animé cette conférence de presse, ce vaste chantier de modernisation s’inscrit en droite ligne avec le plan stratégique 2017-2021 qui consiste à faire de la DGI, une administration performante dans la mobilisation des ressources internes. Il a de cet fait, invité toutes les entreprises de la direction des Grandes entreprises et des Moyennes entreprises à adhérer massivement à compter de ce 26 mars 2018, à ce nouveau service en ligne. « Les autres catégories notamment les contribuables du régime simplifié d’imposition (RSI), les micros-entreprises et les particuliers seront invités progressivement à adhérer à notre portail » a précisé Adama BADOLO. Afin de permettre aux contribuables de se familiariser avec ce nouveau service en ligne, le directeur général des impôts a souligné que plusieurs actions de communication sont en vue et consistent  notamment à l’organisation de sessions de formations, la création de cellules de eSINTAX, etc.

 

 

Après son intervention, la procédure de paiement a été présentée aux journalistes. Elle consiste à se connecter à l’adresse internet esintax.bf et suivre les instructions. Les journalistes ont émis un certain nombre de préoccupations dont notamment la sécurité du système, son opportunité pour le Burkina, la fiabilité du réseau informatique, la non maîtrise des TIC par de nombreux contribuables, etc.  A toutes ces interrogations, le directeur général des impôts et le directeur de l’informatique ont apporté des réponses  et souligné par la même occasion que de nombreuses dispositions sont prises en vue de la mise en œuvre réussie de cette plateforme dont le lancement officiel est le prévu le jeudi 12 Avril 2018, sous la présidence de Mme Hadizatou Rosine COULIBALY/SORI, ministre de l’économie, des finances et du développement.