Le Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF) a entamé la remise de chèques aux femmes bénéficiaires du Programme d’appui aux activités économiques des Femmes, le mercredi 06 décembre 2017 à Ouagadougou. Selon la Directrice générale du FAARF, Margueritte TRAORE/DAMIBA, l’opération concerne 3 326 femmes de la région du Centre. «C’est le début de l’opération aujourd’hui. Elle va se poursuivre jusqu’à la semaine prochaine pour les premières personnes qui ont été identifiées et localisées. L’objectif du programme est de permettre aux femmes de mener des activités rémunératrices pour le bien de leurs familles et de la communauté», a-t-elle confié. A l’entendre, ce sont au total 5 683 femmes qui bénéficient du programme dans les 13 régions du Burkina Faso. Pour cette édition de 2017, sur environ 17 000 dossiers enregistrés, le FAARF a retenu 10% des demandes, selon des critères bien définis: être femme, avoir un projet qui prévoit la création d’emplois, etc. «L’enveloppe allouée au FAARF pour réaliser le programme s’élève à 1 milliard 500 millions de F CFA. On a pu retenir que 10% des demandes. Ce qui signifie que le besoin est là», a expliqué Margueritte TRAORE/DAMIBA. Par ailleurs, elle a lancé un appel à l’aide au FAARF en le dotant de ressources conséquentes afin de lui permettre de porter ses projets.