A l’occasion de la célébration de son cinquantenaire, la Loterie nationale burkinabè (LONAB) a offert une tranche spéciale de tirage à ses abonnés, le samedi 9 septembre 2017, à Ouagadougou. La cérémonie de tirage a eu lieu au Palais de la jeunesse Jean-Pierre GUINGANE sous la présidence du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Hadizatou Rosine COULIBALY/SORI, en présence d’anciens directeurs généraux de la LONAB et quelques directeurs généraux de loteries nationales de pays voisins.

     

Dans le cadre de la célébration de ses 50 ans d’existence, les abonnés de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) ont eu droit à une tranche spéciale de tirage dans la soirée du samedi 9 septembre 2017 au Palais de la jeunesse Jean-Pierre GUINGANE de Ouagadougou. Cette tranche spéciale était composée, selon le Directeur général (DG) de la LONAB, Simon T. TARNAGDA, de quatre séries de 250 000 billets ordinaires chacune, soit un total d’1 millions de billets mis sur le marché.  A entendre le DG de la LONAB, le billet ordinaire à tirage mensuel créé en 1967 est l’ancêtre de tous les produits de la loterie. «Pure manifestation de la chance, le suspense que sa périodicité introduisait n’a, hélas, pas résisté à la frénésie et à l’impatience que les temps présents ont introduits. La patience que nos parents et grands-parents montraient en conservant leurs billets pendant de longs jours à suscité l’instantanéité des produits à grattage et l’ancêtre des paris sportifs», a dit M. TARNAGDA. Pour lui, la forte mobilisation des clients pour le tirage de la tranche spéciale témoigne de l’adhésion du public aux produits de la LONAB. «Les bénéfices que nous générons vont dans le soutien aux hôpitaux, aux écoles, au sport, etc. L’essentiel de nos activités à l’occasion de ce cinquantenaire est consacré à 99% au public, au soutien de la LONAB à la nation», a confié le DG de la LONAB avant d’ajouter qu’en 50 ans d’existence, son institution a fait des milliers de millionnaires au Burkina Faso.

Présidé par le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Hadizatou Rosine COULIBALY/SORI, le tirage de la tranche spéciale cinquantenaire de la LONAB, a permis aux clients de remporter de nombreux lots, dont 4 lots de 3 millions de F CFA et 2 villas d’une valeur de 10 millions de F CFA chacune. Dans la catégorie de tirage de lots spéciaux, les numéros 002406 et 096590 respectivement dans les séries C et B ont remporté les 2 villas. Selon le ministre en charge de l’Economie et des Finances, en 50 ans d’existence, la LONAB s’est imposée comme un acteur majeur du paysage socio-économique du Burkina Faso. Au cours de la cérémonie, elle a, au nom du gouvernement félicité et encouragé l’ensemble des acteurs qui ont œuvré à faire de la LONAB un partenaire privilégié de l’Etat dans la lutte contre la pauvreté dans le pays. «Je rends un vibrant hommage au pionner, notamment feu le Général, Tiémoko Marc GARANGO qui a été initiateur du projet et premier directeur général», a déclaré Mme COULIBALY/SORI. En outre, elle a félicité la force de vente de la LONAB pour son engagement et son abnégation dans la vente des produits, ainsi que la clientèle pour la confiance placée en cette société durant ces 5 décennies. Par ailleurs, elle a encouragé l’équipe actuelle, notamment le nouveau directeur général et l’ensemble de ses collaborateurs afin qu’elle puisse consolider l’œuvre qui a été engagée durant 50 ans. Pour elle, au-delà des gains individuels, la LONAB participe à la construction de la nation. «Si vous voyez les réalisations de la loterie nationale à travers le pays, vous pouvez vous rendre compte que c’est une structure qui a vraiment sa place au niveau de l’échiquier nationale. Je voudrais donc les encourager et souhaiter que les 50 ans puissent être un moment de remobilisation. Comme vous le savez, notre pays a des défis de financement du Plan national du développement économique et social (PNDES) et nous comptons sur la LONAB et les autres entreprises de la place pour accompagner le gouvernement dans sa mise en œuvre», a fait savoir le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement.

Pour cette 2e tranche spéciale de tirage, un comité public de surveillance composé d’un huissier de justice, d’un représentant du Trésor et de la comptabilité publique, d’un représentant de la Police nationale et celui  de la LONAB, a été mis en place. Selon l’huissier de justice, Me Macaire COULIBALY, représentant le cabinet de Me Rosine BOGORE/ZONGO, la tâche de ce comité est de veiller à ce que le processus de désignation des gagnants se déroule conformément à la réglementation en vigueur au Burkina Faso. Il a également pour tâche de veiller à la transparence et à l’équité du processus de tirage. A entendre le huissier de justice, après le tirage des numéros gagnants, la suite du processus sera consacrée à la publication de ces numéros et à l’organisation de la cérémonie de remise des lots aux heureux gagnants.