Madame Hadizatou Rosine COULIBALY/SORI, ministre de l’économie, des finances et du développement en sa qualité de première vice-présidente du Conseil National pour la Protection Sociale (CNPS) a présidé   à Ouagadougou, ce jeudi 20 Juillet 2017, au nom de SEM le Premier ministre, la 5ème session dudit conseil. La rencontre a connu la participation des acteurs nationaux et des partenaires au développement.

 

Les travaux de la cinquième  session du conseil National pour la Protection Sociale ont permis  aux participants de prendre connaissance des résultats de l’opération pilote de ciblage des personnes vulnérables dans cinq communes et d’adopter  deux (02) rapports à savoir le rapport bilan 2016 et le plan  d’actions opérationnel 2017-2019. L’adoption du plan d’actions opérationnel 2017-2019 devrait favoriser le renforcement des actions au plan national et permettre une meilleure coordination des interventions dans le domaine de la protection sociale.

Au titre  de l’année 2016, Mme Hadizatou Rosine COULIBALY/SORI, ministre de l’économie, des finances et du développement, par ailleurs 1èrevice-présidente du Conseil National pour la Protection Sociale (CNPS), a relevé plusieurs acquis en termes de mesures prise par le Gouvernement. Selon elle, ces mesures, ont permis d’atténuer l’incidence de  la pauvreté au niveau des villes et campagnes. Il s’agit principalement du recrutement de 4200 jeunes titulaires d’un diplôme universitaire BAC + 2 au profit du MENA, de 9 300 jeunes pour les travaux à haute intensités de main d’œuvre (HIMO), de la gratuité du dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus, de la gratuité des soins pour les enfants de moins de cinq ans, de la gratuité pour les accouchements, de la réalisation de 1 153 forages et 65 adductions d’eau potable simplifiées dans les 13 régions et 91 forages aux alentours de Ouagadougou etc.

 

Mise en place d’un registre unique des personnes vulnérables

 

 La session 2017 a été également consacrée au processus de mise en place du registre unique des personnes vulnérables au Burkina Faso avec l’opérationnalisation de la méthodologie  consensuelle de ciblages.  Elle donnera l’occasion  aux participants de s’informer sur les  résultats de l’opération pilote de ciblage des ménages vulnérables dans cinq communes.

 

La mise en place du registre unique des personnes vulnérables s’avère un  impératif pour les différents acteurs pour plus d’efficacité et d’impact de leurs interventions. Le processus est certes complexe mais avec l’implication de tous les acteurs, le juste combat pour la promotion de la protection sociale va être gagné a précisé madame le ministre.

Hadizatou Rosine COULIBALY/SORI a salué l’engagement et la détermination de tous les acteurs et les a invités à plus d’ardeurs et de rigeur.