Après plus de trois (3) décennies de gestion de l’économie par des plans et programmes de développement de court et moyen termes, le séminaire sur le renouveau du système de planification, tenu à Bobo-Dioulasso en juin 1994, a marqué un tournant décisif en procédant à une analyse diagnostique qui a permis de relever les principales insuffisances du système de gestion de l’économie. Ledit séminaire a recommandé la mise en place d’un cadre institutionnel de planification ouvert et flexible. Il a par ailleurs assigné six fonctions au Système national de gestion de l’économie dont la prospective.