Site web : www.tresor.bf

La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique (DGTCP) a pour mission d’assurer une saine gestion des deniers publics, de garantir la trésorerie au titre du budget de l’Etat, des collectivités territoriales ainsi que des établissements publics et de veiller à la viabilité du système financier national.

A ce titre, elle est chargée notamment :

  • ld’élaborer et d'appliquer la réglementation sur la comptabilité publique et des jeux de hasard ;
  • d'exécuter en recettes et en dépenses le budget de l’Etat, les comptes spéciaux du trésor, les budgets annexes, les budgets des comptes des services non personnalisés de l'Etat et les budgets des Collectivités territoriales et des établissements publics de l'Etat;
  • de centraliser et de gérer les ressources de l’Etat, des Collectivités territoriales et des autres organismes publics ;
  • de tenir la comptabilité et de produire les comptes de gestion, la balance générale des comptes du trésor et le tableau des opérations financières de l’Etat (TOFE) ainsi que les statistiques sur les finances publiques;
  • de centraliser les conventions et accords de financement, de faire des appels de fonds dans le cadre de ces conventions et accords et d’assurer la gestion de la dette publique;
  • d’assurer la tutelle financière du secteur financier, du secteur des assurances, des établissements publics de l’Etat, des sociétés et des entreprises à participation de l'Etat et de gérer les participations financières de l’Etat ;
  • de représenter l’Etat et ses démembrements devant les juridictions et d’assurer le conseil juridique de l’Administration publique ;
  • de suivre les questions relatives à l’intégration économique et monétaire sous-régionale, régionale et africaine.

La Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique, placée sous l'autorité d'un Directeur général assisté d'un Directeur Général adjoint, comprend :

  • l'Inspection générale du trésor (IGT);
  • l’Agence judiciaire du trésor (AJT);
  • la Direction des affaires monétaires et financières (DAMOF);
  • la Direction de la surveillance et du contrôle des systèmes financiers décentralisés (DSCSFD);
  • la Direction des assurances (DA);
  • la Direction de la dette publique (DDP);
  • la Direction des études et de la législation financière (DELF) ;
  • la Direction de l’informatisation du Trésor (DIT);
  • la Direction du suivi des opérations financières de l’Etat (DSOFE);
  • l’Agence comptable centrale du trésor (ACCT);
  • la Paierie générale (PG);
  • la Recette générale (RG);
  • les Trésoreries régionales (TR) ;
  • la Trésorerie des missions diplomatiques et consulaires (TMDC).

Les Trésoreries régionales, les Trésoreries principales, les Trésoreries auprès des ambassades et des missions permanentes du Burkina Faso à l’étranger, et les perceptions spécialisées auprès des ministères et institutions sont des structures déconcentrées de la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique.

La Trésorerie des missions diplomatiques et consulaires (TMDC) a rang de Trésorerie régionale.

Les Trésoreries auprès des ambassades et des missions permanentes du Burkina Faso à l'étranger et les perceptions spécialisées auprès des ministères et institutions ont rang de Trésorerie principale.

Les comptables directs du Trésor, en dehors des percepteurs, peuvent être secondés par un ou deux fondés de pouvoirs.